L’hôpital de Mayenne

L’hôpital a des racines qui remontent à l’origine de la ville de Mayenne, au cours des siècles il se transforme, s’adapte et se reconstruit en fonction des usages de l’époque et des besoins des habitants. Ses histoires présentées dans l’exposition sont le témoin de l’intérêt porté par les mayennais à cette institution à travers trois volets.

1/ L’hôpital historique de 1063 à 1958

évoque les trois lieux de fondation : l’Hôtel-Dieu du Saint- Esprit construit face au château au bout de la chaussée des moulins et démoli en 1858 lors de l’aménagement des quais de la Mayenne devenue navigable, le couvent hospice puis hôpital général de la Madeleine en haut du faubourg Saint Martin démoli en 1861 lors de la construction de la voie ferrée Laval-Caen, le site de La Roche Gandon où est installé dans un premier temps l’asile d’aliénés de Mayenne avant de voir se construire puis s’ouvrir en 1858 l’asile départemental d’aliénés de la Mayenne. Parallèlement se construisent dans un coin du site le long de la nouvelle voie « la Nouvelle traverse » l’hôpital général (Hôtel-Dieu) et l’hospice (la Madeleine, les habitants ont voulu qu’il garde ce nom) en relais des deux hôpitaux supprimés. Lourdement détruit le 9 juin 1944 il s’installe dans des baraquements de la caserne Mayran, surnommés ensuite « Le Canada » avant de réintégrer en 1957-1958 l’hôpital hospice reconstruit.

2/ L’hôpital moderne de 1958 à 2019 :

l’hôpital général se reconstruit sur le site de la Roche Gandon rue Roullois après de longues discussions ; le centre psychothérapique voisin fait plus que panser ses plaies, il évolue sur un concept innovant l’hôpital village puis s’adapte aux nouvelles consignes avec la psychiatrie dans la ville. Au rythme des acquisitions, des fusions, des évolutions et des nouvelles constructions : la clinique Saint Georges en 1977 avec réunion des lieux d’accouchement, l’arrivée des spécialistes en 1978 1984, la collaboration puis l’intégration de la chirurgie privée, la collaboration avec le CHS voisin puis l’intégration des deux secteurs nord après le démantèlement et la sectorisation de la psychiatrie départementale, c’est un nouvel hôpital fonctionnel et innovant qui se construit sur le site de la Baudrairie.

3/ Les enjeux et perspectives

sont autant de défis qui sont présentés dans la troisième partie. La tarification à l’activité, les difficultés de la démographie médicale, la structuration de l’offre de soin par le Groupement Hospitalier de Territoire et la collaboration avec le novateur Pôle Santé forment le contexte de la mise en place des nouvelles filières de prise en charge.

La restructuration foncière avec l’abandon par l’hôpital du site Roullois est un défi et un atout pour la ville.
Le musée du château de Mayenne possède de beaux objets du 16e siècle provenant de la chapelle de l’Hôtel-Dieu du Saint-Esprit, rarement montrés, et l’ancienne cloche du couvent hospice de la Madeleine (1721) conservée depuis le bombardement du 9 juin 1944. Ces objets sont prêtés pour l’exposition et la cloche, restaurée pour l’occasion, peut être redécouverte par les mayennais.
La grande histoire de la psychiatrie à Mayenne et son caractère précurseur et novateur sont trop méconnus, puisse cette manifestation en faire revivre quelques éléments.
Une exposition sur l’histoire de l’hôpital a déjà été présentée en 1999 par l’association Patrimoine du Pays de Mayenne ; le travail documentaire présenté dans le cahier Histoire d’un hôpital (1999) de cette association, la collecte des objets médicaux et d’autres en lien avec l’histoire de l’hôpital doivent beaucoup au travail acharné de Raymond Chéhère. Il nous a accompagnés de ses conseils et de son expertise, sans sa présence et ces éléments notre exposition n’aurait pas pu être, qu’il en soit ici remercié.
L’histoire s’accélère ; les mutations de l’hôpital et de notre système de santé méritent d’être éclairées par notre passé ancien et récent avec le recueil des témoignages de ceux qui y ont participé ; cette exposition a la prétention d’y contribuer.

Bruno Lizée

Président de l’association Patrimoine Hospitalier de Mayenne